Lymo devient incubateur de promoteurs : postulez !

Vous êtes ici ::Accueil/Promotion immobilière/Lymo devient incubateur de promoteurs : postulez !

Comment démarrer dans la promotion immobilière ? Dans un précédent article de blog, nous indiquions qu’il était indispensable de maîtriser au moins un des 4 éléments suivants pour se lancer en solo : connaissance du métier, capital, terrain ou commercialisation sécurisée. Mais que faire pour ceux qui ne possèdent pas déjà des centaines de milliers d’€uros en capital ? Comment posséder des compétences qui sont synonymes d’expérience, donc de temps, quand on démarre dans la vie professionnelle ? Et par ailleurs, comment convaincre une banque alors qu’elle demandera de prouver une première expérience réussie ?

Lymo possède compétence et argent, vous possédez l’expertise locale

Analysons les forces en présence. Lymo, grâce à ses équipes et à sa plateforme, possède la connaissance du métier, la compétence de vente et le capital. Mais vous, vous possédez une compétence que peut-être vous ignorez : l’expertise locale. Vous connaissez votre ville par cœur, vous savez qui achète, vous savez qui vend, vous savez quels sont les terrains disponibles et ce que la mairie souhaite construire. Ou en tout cas vous savez comment obtenir ces informations. Et plus important que cela : vous avez envie de devenir opérateur immobilier indépendant, que ce soit promoteur immobilier (pour construire du neuf), marchand de biens (pour de la rénovation) ou lotisseur (pour découper des terrains). Lymo vous permet désormais de le devenir : nous créons le premier incubateur d’opérateurs immobiliers en France.

Et en pratique comment cela fonctionne ?

Synthétiquement, vous devenez un développeur immobilier local accompagné par Lymo. Vous êtes basé dans la ville que vous souhaitez développer, créez votre propre structure et enchaînez les projets immobiliers avec l’aide de Lymo. Comme potentiellement vous pouvez toucher plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’euros par opération (cf. tableau ci-dessous), vous n’avez pas besoin de faire énormément d’opérations pour (très) bien vivre, surtout en province. Vous pouvez accélérer, ou freiner, votre activité à votre guise, en fonction du rythme que vous souhaitez donner à votre vie. Vous gagnez en compétence sur les métiers de l’immobilier, et comme dans tout incubateur, vous êtes libre de quitter le partenariat avec Lymo pour voler de vos propres ailes dès que vous en ressentirez le besoin : vous êtes entrepreneur, vous devez pouvoir vous développer comme vous le souhaitez. Le tableau suivant résume les grands principes du partenariat.

LYMO Responsable de zone
Missions Montage de l’opération (partie technique), financement, construction, vente, juridique et suivi administratif. Développement foncier, relations avec les élus locaux, montage de l’opération (sauf technique), suivi.
Statut Actionnaire unique de l’opération (risque juridique) Société indépendante (pas de risque juridique)
Rémunération 50 à 75% du bénéfice total de l’opération 25 à 50% en fonction de l’expérience et de la qualité de l’opération
Bénéfice moyen par projet Plusieurs centaines de milliers d’euros en fonction du projet
Type de projets Opérations de logements neufs, de logements rénovés et de découpe de terrains à bâtir de 5 à 25 lots environ.
Géographie des projets Grandes métropoles françaises ou zones touristiques d’attractivité internationale (montagne ou mer)

Ai-je le profil pour devenir responsable de zone ?

Géographiquement, Lymo cherche à se développer en priorité dans les agglomérations suivantes : Paris et Ile de France, Lyon, Aix/Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes/Rennes et le Genevois Français. C’est donc prioritairement dans ces régions que nous rechercherons nos partenaires.
Par ailleurs, parmi les profils de responsables de zone qui travaillent déjà avec nous, se dégage un profil type : la trentaine, 5 à 10 ans d’expérience dans l’immobilier (groupes nationaux ou agences locales), une volonté de donner un sens à sa carrière professionnelle en devenant indépendant, mais progressivement, et pour finir fort attachement à sa région d’implantation avec le désir de s’y installer de manière pérenne.
Mais tous les profils conviennent dans la mesure où la motivation et la capacité à trouver rapidement des terrains sont là. Rappelez-vous : vous n’avez pas besoin de tout connaître ou de tout savoir-faire, vous bénéficierez de l’apport de Lymo pour cela.

Si l’expérience de responsable de zone peut vous tenter, contactez-nous directement à info@lymo.fr

Conclusion : du crowdfunding au crowdbuilding

Aucun opérateur immobilier d’envergure nationale n’occupe le segment des mini-résidences. La multiplication de petites opérations n’est pas assez rentable pour des acteurs comme Nexity, Cogedim ou Kaufman & Broad. Et pourtant, le marché est là puisque le faible nombre de logements, la réduction des charges de copropriété et l’absence de logement social séduisent les acquéreurs. Les fonciers également sont disponibles en masse. Il y a donc une place à prendre pour une fédération d’entrepreneurs immobiliers telle Lymo veut la construire. Nous avons les moyens de nos ambitions : un financement quasi-illimité via notre plateforme, des logiciels maison dédiés à cette nouvelle façon de travailler (cf. notre article sur Pyramide) et le soutien d’un actionnaire de choix, Bouygues Immobilier. A nous et à nos partenaires responsables de zone d’écrire maintenant une nouvelle page très excitante du futur du développement immobilier.

By | 2017-11-15T10:39:33+00:00 12 novembre 2017|Promotion immobilière|0 commentaire

About the Author:

Jean-Baptiste est diplômé d'HEC, spécialisation Entrepreneurs. Après 5 années passées chez Unibail-Rodamco, le leader européen de l'immobilier commercial, il co-fonde Lymo, le pionnier du crowdfunding immobilier en Europe.

Laisser un commentaire